Electre des bas fonds

Electre des bas fonds

J’ai découvert Simon Abkarian en 1998. Il mettait en scène Peines d’amour perdues de William Shakespeare au théâtre de l’Epée de bois. Ce fut un coup de coeur absolu !

Depuis ce temps je suis fidèle au comédien, à l’auteur comme au metteur en scène.

Aujourd’hui, j’ai découvert sa nouvelle mise en scène Electre des bas fonds. On y retrouve sa patte !

Simon Abkarian propose sa version d’Electre, une tragédie de chair et de sang d’une grande puissance dramatique. Avec de la musique, de la danse et des chants.

2 heures 30 de pur bonheur !

Une mention spéciale à Catherine Schaub Abkarian, royale !

C’est magnifique comme toujours !

Electre des bas fonds